Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 03/04/2018
      • Des élèves des sections internationales à l'Académie Française

          • A l'occasion de la journée internationale de la francophonie, qui s'est déroulée mardi 20 mars, des élèves des sections internationales du lycée Montaigne ont été conviés à l'Académie Française.

            Ils ont pu écouter le discours du Président de la République, Emmanuel Marcon, venu préciser sa stratégie à l'international pour promouvoir le français et le plurilinguisme.

             

            Compte rendu de Lisa DEVEZE (2nde 2)

            Allocution d’Emmanuel Macron à l’Institut de France
             

                 Le mardi 20 mars dernier, à l’occasion du lancement de la stratégie internationale en faveur de la langue française et du plurilinguisme, des élèves de différents lycées ont été conviés à assister au discours d’Emmanuel Macron. Parmi ces élèves, une petite vingtaine du lycée Montaigne, choisis car étant en sections internationales portugaise et polonaise.

               L’accueil des élèves lycéens fut médiocre, mais nous étions agréablement surpris de la présence de bons écrivains dans la salle. En effet, Gaël Faye et Leïla Slimani, qui prononça quelques paroles en introduction, étaient eux aussi à nos côtés pour promouvoir la francophonie.

               Le discours du président fut concret et plein d’ouverture. Pour lui, la francophonie n’existe pas sans le plurilinguisme : la langue et la culture française doivent être mises en avant dans le monde et donc cohabiter avec les autres langues. Le français ne doit, par exemple, pas remplacer l’anglais dans les échanges économiques mais cohabiter avec celui-ci. Le Président insistait beaucoup sur le plurilinguisme, car c’est à ses yeux une grande richesse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle des élèves bilingues de lycées internationaux étaient conviés ce jour, afin de montrer notre diversité culturelle en France.

            Monsieur Emmanuel Macron a aussi beaucoup parlé à propos de l’investissement prévu en faveur de la francophonie.

            En effet, un financement d’aides à l’apprentissage de la langue française est prévu et sera rapidement mis en place.  

            En France, les heures de cours pour les réfugiés qui sont destinées à l’apprentissage du français vont augmenter. On passera de 250 à 400 heures de cours par élève, presque le double, ce qui améliorera considérablement les conditions d’étude. Un renforcement des cours de français et l’ouverture de bibliothèques dans les zones d’éducation prioritaire est aussi au programme, pour permettre aux jeunes d’avoir un accès direct à la lecture et à un lieu calme pour travailler. Une baisse des élèves dans les classes de primaire (principalement dans les zones d’éducation prioritaire) pour aider à l’approfondissement du vocabulaire, la favorisation d’exercice ludiques pour un apprentissage agréable de la langue : nombreux sont les projets qui seront mis en place.

            A l’étranger, l’ouverture de plus d’écoles françaises est prévue. L’Etat souhaite également augmenter les budgets consacrés aux professeurs expatriés, afin d’augmenter leur nombre. De nouvelles bibliothèques francophones, encore trop peu nombreuses à l’étranger, devraient aussi voir le jour. Le président était vraiment très investi, car suite à son passage à Ouagadougou, il s’est rendu compte que l’ouverture francophone en Afrique subsaharienne n’était pas suffisante (les structures adaptées étant encore trop rares).

            Monsieur le président fini par un sincère remerciement aux professeurs de français, sans qui la francophonie ne pourrait pas continuer à vivre.

            Le discours fut donc très positif et nous fûmes heureux de voir l’enthousiasme de l’Etat face à l’ouverture multiculturelle de notre pays ainsi qu’à l’expansion de la francophonie dans le monde. 

            L. D.

             

            Maxime BOSSER et le Président

             

             

             

                            

             

          • Academie 1.jpg