Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 20/01/2016
      • "TOUT LE MONDE A SA CHANCE" : Les 2nde7 rencontrent Laurence Decréau autour du concours "Nouvelles avancées"

          • "Tout le monde a sa chance" : Voilà ce que nous a dit Laurence Decréau, au sujet du concours « Nouvelles avancées » de l’ENSTA qu’elle organise depuis plusieurs années.

             

            Laurence Decréau donne un coup de pouce à la 2nde 7

            Suite à leur inscription au concours de nouvelles, les élèves de 2nde7 du lycée Montaigne ont eu la chance de recevoir Laurence Decréau afin d'approfondir leur connaissance du concours. (Joséphine).

            Mme Decreau a eu un parcours hors norme : passionnée de science et de littérature, elle fera jusqu'en terminale des études basées principalement sur les maths avant de se diriger finalement vers des études de Lettres mais avec "un gros pincement au coeur". (Mariam)

            Elle ne savait pas quoi choisir entre ses deux passions : la littérature et la science. « Je fais partie de ses gens à double casquette : j'adorais les mathématiques et le français. » Professeure de Lettres et de Latin, elle est ensuite devenue éditrice et s’est spécialisée dans l’édition de fictions scientifiques (Bruno) Ce choix lui aura permis de travailler dans une école d'ingénieur où elle est notamment chargée des cours de théâtre et de philosophie. (Mariam) "Les scientifiques sont des personnages assez spéciaux " nous a-t-elle dit. Je dois avouer que ça m'a bien fait rire. (Ethan)

             

            « Tout le monde a sa chance »

            Une fabuleuse idée lui est venue : partager sa passion pour la littérature et pour les sciences avec le grand public en créant un concours de nouvelles scientifiques, destiné à faire participer non seulement les collégiens, mais aussi les plus âgés. (Bruno). Au fil des années, le concours ne cesse d'évoluer. Le nombre de participants peut en témoigner.  (Mariam). La question cruciale, c’est : avons-nous une chance ? Ce n'est pas parce que des Terminales participent à ce concours que des collégiens ne peuvent pas gagner : Laurence Decréau a pu nous le prouver en nous lisant la nouvelle d'une classe de 5ème originaire de sa ville natale. A ce moment là, on a su que nous aussi nous étions capables d'y arriver, ça nous a donné espoir ! (Bruno) Laurence Décréau a fait résonner entre les murs de la salle I 17 un discours captivant où il était question d’implication et de volonté : d'après elle chacun des participants peut réussir s’il s'engage réellement dans sa nouvelle. (Joséphine) Elle était pleine d'enthousiasme et nous a donné tellement de conseils que je n'ai même pas pu tout noter. (Ethan)

             

            Les chances sont faibles mais l'espoir est là !

            Elle nous a surtout donné certains conseils techniques pour l’écriture de nos nouvelles et les a illustrés en nous lisant certaines nouvelles de l'année dernière. Les 34 élèves de la classe ont pu alors écouter, captivés, la voix forte et chaleureuse de Madame Décréau les emmener dans les mondes créés par les participants de son concours. (Joséphine)

            Nous essaierons de tenir compte des conseils qu’elle nous a donnés :

            - l'histoire doit être captivante du début à la fin

            -elle doit nous plonger dans un univers

            -nous attacher aux personnages

            -il faut une bonne construction et un certain suspense

            -l’humour c’est bien, mais c’est dangereux si les membres du jury n’en ont pas !

            -la chute doit être originale et inattendue (Héloïse)

             

            Puis elle a continué à lire quelques-unes des nouvelles qui n'avaient pas forcément gagné mais qu'elle avait bien aimées. L'histoire de l'enfant oiseau était m'a préférée : j'ai trouvé que la fin était fantastique avec la plume qui rattrape la fin de l'histoire pour lui donner une tournure magique (Bruno) On a pu voir que lorsqu'une nouvelle est bonne on ne peut pas la lâcher. J'ai adoré son intervention car elle m'a permis de me rendre compte des points forts à exploiter et des points faibles à éviter (Ethan)

             

            Les récompenses promises pour les gagnants du concours ont motivé la plupart des élèves de la classe mais le nombre de participants est assez élevé (plus de 600 !). Cependant, certains gardent espoir et vont tenter de créer la nouvelle la plus originale/captivante/émouvante (ou amusante) possible, une nouvelle qui va devoir plaire tout d'abord aux 35 lecteurs qui présélectionnent les nouvelles. Il va falloir être rigoureux et créatifs pour espérer gagner le concours ! (Sylvain)

             

            J'ai trouvé cette femme très passionnée, on sentait son envie et sa passion dans ses propos. Elle parle très vite, pour la suivre il faut s'accrocher ! Cette rencontre m'a aidée à mieux cerner le sujet et à mieux le comprendre. (Heloise)

             

            Merci Madame Decréau d’avoir accepté de venir répondre à nos questions ! (Joshua)

             

          • Laurence Decreau.jpg