Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 02/04/2014
      • 4 MYTHES 4 AUTEURS... et une surprise (Théâtre Mouffetard des arts de la marionnette)

          • COMMENT QUATRE MYTHES PEUVENT-IL ENCORE NOUS SURPRENDRE ? (Par Marie Raveau)

            Quatre mythes, quatre auteurs, deux époques qui se rejoignent, un spectacle. Ma mission était de me rendre au nouveau théâtre situé à Mouffetard dédié aux arts de la marionnette. Les marionnettes n’étaient pour moi que des poupées destinées à divertir les enfants. Cependant je me suis laissée porter par la curiosité. Ce spectacle m’a entièrement bouleversée.

            En effet, ces quatre  auteurs ont relevé le défi de s’approprier quatre mythes pour les livrer aux bons soins des marionnettes. Un défi relevé avec succès.

             

            Je retiens en particulier l’épisode du Cyclope qui prend la forme d’une enquête avec un interrogatoire pour retrouver le coupable du crime. Le roi interroge donc les suspects un à un. D’abord un humain, compagnon d’Ulysse le coupable du délit. Celui-ci semble apeuré par Thémis qui répond rarement par des phrases impératives et brèves.

            Puis vient le tour d’un des cousins du cyclope ayant un léger accent très amusant et ne semblant pas du tout intimidé par Thémis. Enfin deux chèvres du troupeau entrent. Les deux petites chèvres jouent à merveille leur rôle mêlant la bêtise, l’intimidation et l’amusement à leurs paroles.

            Cette réécriture du Cyclope ne manque pas de surprendre.

            Coup de théâtre lorsque la troupe nous annonce à la fin du troisième mythe que cette représentation est bien leur dernière et qu’ils mettent fin à leur spectacle. Cependant, le titre ne colle donc plus avec la représentation. Un auteur, un mythe manquent à l’appel.

            Une incompréhension m’ envahit jusqu’au moment où les marionnettistes se mettent à ranger la scène et qu’une de leurs marionnettes encore inconnue à mes yeux se met à parler et chanter. Cela provoque donc la colère d’un des acteurs. La marionnette voudrait retrouver sa bien aimée Eurydice. Eurydice ? Orphée ? Les idées mettent un temps à se mettre en ordre dans ma tête avant de comprendre qu’il s’agit du dernier mythe, celui d’Orphée et Eurydice. Quelle joie de voir l’un des mythes les plus renommé apparaître sur scène. Le marionnettiste donne à Orphée sa bien-aimée en lui demandant de ne pas la regarder tant qu’ils ne seront pas sortis de la scène. Mais comment sortir de la scène

             

            Je recommande chaudement ce spectacle qui mêle humour, désespoir, tragédie et identités sexuelles..


             

          • PHOTO 4M4A.jpg