Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 09/10/2019
      • JOURNALDE BORD : 2NDE OPTION FACULTATIVE THEATRE (projet La Mouette)

          • JOURNAL DE BORD OPTION FACULTATIVE THEATRE (Mercredi/La Mouette)

             

            SÉANCE DU 25 SEPTEMBRE 2019 - (Vincent)

            Au début de cette séance, notre professeure nous décrit l’épreuve optionnelle de théâtre à présenter au baccalauréat car notre groupe comporte 3 élèves de terminale. Après cette brève explication, elle a signalé au groupe l’existence d’un blog théâtre sur le site du lycée Montaigne qui contient des informations qui nous seront utiles.

             

            Préparation à la sortie PompierS

            Le début de la séance a été consacré à la préparation de la première pièce que nous allons voir le mardi 08 octobre : « POMPIER(S) ». Cette pièce aborde une thématique difficile, celle du consentement et de l’abus sexuel, mais selon notre professeure  « On peut tout voir si on est préparé ». Pour nous préparer, nous avons lu la réponse de Jean-Benoit Patricot, l’auteur de la pièce, à la question : « Pourquoi emmener des jeunes voir POMPIER(S) »?

            Cette présentation s’est poursuivie par une lecture d’un entretien écrit de Catherine SCHAUB sur la mise en scène de la pièce « POMPIER(S) ». Après ces lectures, nous avons visionné un court extrait de la pièce et pour terminer cette présentation, nous avons écouté un entretien du metteur en scène Jean-Benoit PATRICOT où il nous explique son passé, son envie d’écrire cette pièce et comment il y est arrivé.

            Nous aurons à rédiger un compte rendu de mise en scène sur ce spectacle. Pour nous y préparer, nous avons défini une méthode du compte-rendu de mise en scène.

             

            Echauffements :

            Nous sommes encore en début d’année, nous ne nous connaissons pas très bien, et les exercices pratiques ont pour but de nous aider à faire connaissance, à prendre confiance les uns dans les autres.

            Le premier, auquel participaient tous les élèves, consistait en une circulation libre sur la scène où chacun s’observait, regardait les vêtements, essayait de se souvenir de prénoms, du physique des partenaires, tout en équilibrant le plateau.

            Le deuxième était un exercice sur l’écoute de l’autre, la synchronisation et la vision latérale. Il y avait un groupe de sept ou huit élèves sur la scène. Un meneur était au centre de la scène. le reste du groupe était aligné derrière lui.  Ce dernier effectuait, sur une musique douce et lente, des gestes au ralenti. Les autres devaient suivre les mêmes mouvements tout en étant concentrés sur un objectif. Le groupe sur la scène changeait régulièrement.

             

            Improvisation en lien avec la Mouette :

            Notre professeure nous a donné quelques consignes de jeu pour créer une  première improvisation : un metteur en scène doit créer un pièce qu’il pense être incroyablement novatrice.  Il faut préparer ce spectacle en équipe et en représenter les quelques secondes du début. Cette improvisation se faisait par groupe de 3 ou 4. A la fin des représentations, les élèves devaient faire un retour sur la proposition, dire ce qu’ils avaient trouvé intéressant en elle.

             

            Lecture de La Mouette.

            Pour finir cette séance, nous avons débuté la de la pièce La Mouette d’Anton TCHEKHOV. Nous avons lu le début du premier acte.

             

             

            SÉANCE DU 1er OCTOBRE 2019  (Mattéo)

            14h00 : Préparation de la sortie Pompiers. Au début du cours, notre professeure nomme deux secrétaires de séance pour le journal de bord. Puis elle nous rappelle quelques informations pratiques au sujet de la sortie du 8 octobre au Théâtre du Rond point pour voir Pompiers. Il y a deux rendez-vous : un dans le hall du lycée à 17h10 si nous voulons faire le trajet ensemble ou bien directement dans le théâtre du Rond Point. Nous devons venir avec notre cahier ou avec notre carnet de spectateur (cahier pour faire des croquis etc.). Ce cahier nous servira à ne pas oublier certains éléments d’un spectacle (mouvements, sons, lumières, etc…).

            La professeure nous conseille d’explorer les espaces du théâtre du Rond Point comme par exemple les toilettes qui se trouvent sous les escaliers qui mènent au bar : il y a de nombreuses citations d’auteurs sur les murs. Cette sortie théâtrale sera notre première sortie, ce sera aussi notre premier compte rendu de théâtre : la méthode est placée dans notre cahier, nous l’avons lue lors du cours précédent. Nous devrons nous y référer.

            14h15 : échauffement au plateau : échauffement du visage, travail de mémorisation des prénoms, travail de la ligne, exercice de la danse des poissons avec la musique  de « Rone ». Parmi l’exercice de la danse des poissons il y a eu deux groupes, le premier qui danse avec la musique « rone », le second avec une autre musique.

            14h45 : Improvisation. La professeure nous explique que nous allons travailler sur un type d’improvisations différent de ceux de la semaine dernière qui étaient comiques. Nous avons un peu plus confiance les uns dans les autres et cette fois, il faut proposer un travail plus personnel sur le métier de ses rêves : quel est le métier qui nous semble absolument désirable ? Mettre en scène, sans parler, pendant une minute ou deux, un moment de vie lié à ce métier. Le but n’est pas d’être compris à tout prix mais de faire vivre ce métier devant la classe qui dira ensuite ce qu’elle a vu et comment elle l’interprète. Les élèves ont joué des psychologues, danseuse, bruiteur, actrice, maitresse, écrivaine et même pilote d’avion.

            Notre deuxième exercice consiste à être à plusieurs sur scène, chacun devait être dans son espace et devait reproduire le métier qu’on avait représenté dès la première improvisation, une sorte d’improvisation chorale.

            16h15 : Atelier d’écriture. Il fallait écrire une lettre à une personne (père, mère, copain, etc…) où on devait expliquer pourquoi on a choisi de faire le métier qu’on a représenté sur scène.

             

             

          • MONTAIGNE 2 v2.jpg