Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 13/01/2014
      • UN EQUILIBRE PRECAIRE : Chapitres de la chute (Massini/Meunier)

          • Donner à voir en trois heures l'histoire économique des Etats-Unis d'une manière à la fois précise, concrète et drôle, à travers l'histoire de la famille Lehman : voici le pari que relève le metteur en scène Arnaud Meunier dans sa pièce Chapitres de la chute (Théâtre du Rond Point). Les comédiens incarnent les trois frères Lehman, leurs fils, leurs petits fils, et même parfois leurs femmes ! Nous avons particulièrement aimé la scénographie de cette mise en scène : elle évoluait en permanence et permettait de sentir, par de petits détails, les changements d'époque et de mentalité.

             

            UN DECOR A CONSTRUIRE SOI-MEME

            Le plateau est constitué par un grand espace gris et simple. Les scènes de la première partie sont jouées entre ces trois pans gris dans lesquels les comédiens apportent petit à petit les planches et les tabourets. Le fait que les comédiens apportent eux-mêmes le mobilier qui va former leur boutique accentue l’idée que les Lehman construisent peu à peu leur empire en partant de rien.

            Dans la deuxième partie de la pièce, le fond s’ouvre et laisse place à des panneaux qui rappellent aussi les fenêtres des buildings new-yorkais. Le rebord de la fenêtre représente une poutre extérieure sur laquelle s’entraine un funambule. Il représente l’équilibre des affaires Lehman entre la faillite et la réussite.

            Dans la troisième partie, une petite estrade est mise en place, une sorte de piédestal sur lequel ne monte que Bobby Lehman. Cette estrade représente l’isolement du personnage : il s’oppose à tout. Après la mort de son père, il se considère comme intouchable. (Laurène).

            On peut remarquer qu’au fur et à mesure, les comédiens construisent de moins en moins le décor : nous passons de la formation d’un magasin au simple déplacement de chaises de bureau. Cela souligne que l’entreprise des frères Lehman évolue : les fils des fondateurs n’ont plus la nécessité de s’occuper des locaux de l’entreprise. Plus l’entreprise s’enrichit, moins les personnages ont à s’occuper du décor. Le décor devient de plus en plus épuré : un ascenseur, des chaises, puis seulement le toit d’un building. (Mathilde)

             

            LES MURS-ECRANS : UN THEATRE-CINEMA

            La vidéo est largement utilisée dans cette mise en scène surtout dans la deuxième partie : le fond devient un écran sur lequel des images sont projetées. On y voit des paysages qui créent un arrière plan permettant de remettre la pièce dans son contexte : un port et des images de navires, la skyline de New-York depuis la fenêtre du siège Lehman. Des inscriptions sont aussi projetées comme « Black Thursday » ou « Thank you Mr Lehman », comme s’il s’agissait de gros titres des journaux.

            La vidéo est utilisée pour annoncer les événements, comme le krach de 1929 : des images de manifestants sont projetées, ce qui permet de donner une intensité dramatique à la scène, de montrer ses conséquences sociales. (Mathilde)

            Elle permet aussi de créer une atmosphère : lorsque les traders font leur entrée dans l’entreprise, des données chiffrées tapissent les murs. (Laurène)

            A un moment, le metteur en scène établit une analogie entre la chute de la banque et l’attaque de King Kong, ce gorille géant qui domine la ville. Des scènes du film sont projetées sur les murs. C’est une allusion au film que le fils Lehman veut financer, mais cela incarne la menace qui touche la banque. Plusieurs comédiens finissent par porter des masques de gorilles, comme pour une attaque à main armée.

             

            Cette pièce, qui aborde par l'histoire d'une famille celle de toute l'économie d'un pays, est à la fois riche et prenante. Dans Le Faiseur de Balzac, La Grande et fabuleuse Histoire du commerce de Joël Pommerat, ou Chapitre de la chute de Stefano Massini, le théâtre nous invite à la fois à essayer de mieux comprendre l'évolution économique de notre monde et à porter sur elle un regard critique. (Léa)

          • PHOTO Chapitres de la chute.jpg