Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 04/05/2019
      • UN PIANO TROPICALISE : THE HIDDEN FORCE (Louis Couperus / Ivo van Hove / Théâtre de la Ville)

          • L’action se déroule dans les Indes néerlandaises (l’actuelle Indonésie) au tournant du XXe siècle, sous domination coloniale des Pays-Bas. Le gouverneur Otto van OUDIJCK y vit avec sa famille, sa deuxième femme Léonie van OUDIJCK, son fils et sa fille d’un précédent mariage Theo et Doddy. Le gouverneur a des relations compliquées avec le régent dont il désapprouve la conduite et qu’il finit par destituer, provoquant la colère de sa mère la Princesse. Entièrement voué à son travail de gouverneur, il est aveugle aux relations amoureuses que noue sa femme avec d’autres hommes, parmi lesquels son propre fils ou le fiancé de sa fille. Persuadé de maîtriser la situation, qu’elle soit politique ou privée, il ne réalise pas les conséquences qu’entraîne sa rigidité dans ce pays et au sein de sa propre famille. La pièce adapte un roman de l'auteur néerlandais Louis Couperus, sur lequel Ivo van Hove a déjà travaillé à plusieurs reprises. (Camille, Ernesto)

            The Hidden Force met en scène, dans un contexte de colonisation, l’incompréhension entre les deux cultures. La pièce montre une famille de colons traversée par des histoires incestueuses et un gouverneur confronté à la révolte du peuple colonisé ; c’est l’histoire d’une perte de pouvoir, d’un homme que son amour rend aveugle aux passions qui l’entourent (sa femme, le pays qu’il domine). (Marine, Malo, Camille)

            Le plateau est recouvert d’un sol en lattes de bois. On voit un piano côté cour, des instruments de percussions orientales, des gongs. Une table à jardin, deux chaises. C’est un espace largement ouvert, assez vide. Cet espace évoque un pays colonisé : un pays oriental, mais dans lequel on trouve des éléments très occidentaux (piano, fauteuils design). (Arthur)

            Dans les cintres, un système d’arrosage se met régulièrement en marche et crée  une ambiance de mousson caractéristique d’un pays tropical. Un orage éclate juste après la confrontation humiliante entre la princesse et le gouverneur, comme si le climat exprimait sa douleur (Camille, Marine).

            Un miroir est situé en fond de scène à cour. A un moment il se brise, comme pour signifier que la relation entre le gouverneur et ce peuple est rompue. (Malo)

            Des portants sont placés de part et d’autre de ce miroir. Les changements de costume se font souvent à vue. (Marine)

            L’espace ne sépare pas de manière matérielle les différents espaces. Les personnages sont parfois proches mais dans des espaces séparés. Il y a un enjeu d’espace dans la pièce puisqu’il est question de domination colonial : le gouverneur est le représentant du pouvoir hollandais qui domine l’Indonésie et lui vole sa souveraineté. Le gouverneur croit agir pour le bien du pays mais il est aveugle à sa propre domination (Malo)

            Cet espace ouvert devrait permettre au gouverneur de tout voir, or il ne voit rien. Régulièrement, il s’agenouille devant sa chaise comme s’il priait, pour travailler. Il se consacre entièrement à son métier, tandis qu’on voit sa femme dominée par une attraction érotique pour d’autres hommes, notamment un Indonésien. Le fait que les comédiens soient mouillés renforce la sensualité des rapports, comme si tout se dérèglait en raison du climat. (Ernesto).

            Une ami du gouverneur exprime son désarroi devant ce pays et ce climat qui abîme son piano et rend absurde sa manière de vivre et de s’habiller, elle finit par partir car elle comprend que le pays la rejette. (Marine)

            La pièce se termine sur la rencontre entre cette femme et le gouverneur qui a abandonné son poste et vit dans la nature. Il a abandonné ses habits et recueille l’eau qui tombe du ciel ou des toits. Il finit seul, tout en disant qu’il s’occupe d’une famille, que cette famille a besoin de lui, il ne peut s’empêcher de considérer qu’il est responsable d’autres personnes, que ces personnes lui appartiennent. (Camille, Ernesto)

             

             

            Comment la pièce met-elle en scène un aveuglement tragique ?

            Tension entre la sexualité et l’étiquette sociale suffocante

            Comment se traduit dans la mise en scène l’incompréhension entre les cultures, la confrontation entre deux cultures (culture rationnelle, ordonnée / culture secrète, mystérieuse, magique) ?

            Comment se traduisent dans cette mise en scène les rapports de domination ?

             

             

          • theatre de la ville v13.png