Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 22/12/2013
      • "J'ETAIS FIERE D'AVOIR FRANCHI LA PORTE" : rencontre entre l'option théâtre et l'ULIS

          • A l’invitation d’Isabelle Pandazopoulos,

            trois élèves d’option théâtre, Marie, Shahineze et Quincy,

            ont rencontré les élèves d’ULIS lundi 6 janvier

             

            J’ai trouvé ce moment vraiment sympathique : nous avons participé au goûter de Noël organisé par Isabelle Pandazopoulos et nous avons pu discuter avec les élèves de la classe d’ULIS, en particulier avec Pierre-Noé. Je crois que leur professeure était surprise car d'habitude il est très timide et réservé. Là, c’est lui qui est venu vers nous.

            Nous leur avons dit que nous étions en train de préparer un spectacle sur le Petit Poucet et certains nous ont montré leurs marionnettes, d’autres des livres sur le Petit Poucet. Nous sommes restées une heure, nous avons rencontré aussi leurs parents et nous avons pu leur expliquer notre projet. Ils l’ont trouvé intéressant et ils étaient contents de voir que leurs enfants pouvaient interagir avec nous.

            J’imaginais avant de venir qu’il fallait prendre des précautions, qu’il ne fallait pas parler trop fort, mais tout s’est passé de manière très simple. Bien sûr, à un moment nous avons été un peu déstabilisées car Marie a posé une question à un élève et il est parti brusquement sans répondre, mais dans l’ensemble ils étaient très ouverts. Je suis vraiment heureuse de les avoir rencontrés, et fière d’avoir franchi la porte. Je n’ai pas eu peur du tout au contraire j’ai l’impression qu’un lien s’est créé. (Quincy, 1ère L2)

            J’ai été très étonnée de voir que certains de nos professeurs de cette année ou de l’an dernier participaient aussi à cette fête : Monsieur Djellouli et Mme Pedergnana par exemple bavardaient avec les parents des élèves d’ULIS et avec Isabelle Pandazopoulos. Je ne comprenais pas ce qu’ils faisaient là parce que je ne savais pas qu’ils donnaient des cours dans la classe d’ULIS.

            Ce qui m’a marquée, c’est que contrairement à ce à quoi je m’attendais les élèves étaient très ouverts. Je pensais qu’ils allaient être renfermés sur eux-mêmes alors que c’était l’inverse : ils avaient envie de partager. (Shahineze, 1ère L2)

             

            J’avais envie de rencontrer ces élèves parce que l’année dernière j’avais parlé avec un élève de la précédente classe ULIS, O’Neil. Je les ai trouvés ouverts : si on leur pose une question, ils nous répondent, et ils sont fiers de nous montrer leur travail. C’est comme un honneur quand ils nous parlent parce que ça leur demande un effort et parce qu’ils sont à fond dans ce qu’ils nous disent.

            Quand Quincy a dit à la mère d’Hugo que nous préparions un spectacle sur le Petit Poucet, elle nous a appris qu’il était passionné par l’espace et nous a demandé si nous pourrions introduire quelque chose sur l’espace dans notre pièce. Quand nous avons  dit ça à Arsène, qui est dans l’option théâtre avec nous, il a proposé d’utiliser une chanson de Bowie qui parle d’un homme perdu dans l’espace : « Space Oddity ». On verra si on réussit à faire quelque chose avec. (Marie, 1ère L2)

             

          • P1180934.JPG