Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 05/10/2011
      • Par Annick BENOIT

      • Une enquête poignante, d'Alexiane

      • Rien ne s’oppose à la nuit

        <<Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.>>

        Je n’ai pas encore lu tous les livres du prix Goncourt 2011,mais j’ai déjà un coup de cœur : Rien ne s’oppose à la nuit, de Delphine de Vigan.

        C’est l’aboutissement d’une enquête poignante que Delphine de Vigan a réalisé sur sa famille, suite au suicide de sa mère en 2008. Le livre, malgré ses 400 pages environ, se dévore très rapidement. Le style est limpide et le récit sensible, fascinant et bouleversant. Je ne connaissais pas Delphine de Vigan mais ce roman m’a tellement plu que je pense que je vais lire bientôt d’autres romans d’elle. 

        Alexiane