Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 09/10/2011
      • Par Annick BENOIT

      • Cours le jour Lectures nocturnes, de Sarah

      • Cours le jour Lectures nocturnes

        Cela fait maintenant presque un mois que je vis une double vie, certes, la découverte des plaisirs de la lecture remonte pour moi à plus longtemps ; si l’on reparle du jour où j’ai dévoré mon premier roman de la Comtesse de Ségur, suivi de nombreux livres enfantins, de mes premiers pas vers la littérature et de mes grands coups de cœurs comme Les hauts de Hurlevent (Charlotte Brontë) ou David Copperfield (Charles Dickens).

                              


        Mais jamais je n’avais lu de façon aussi condensée, car depuis la rentrée je me suis transformée en lectrice noctambule, ambulant un soir dans la vie incroyable, au chemin hors du commun d’un homme qui, n’est peut-être pas devenu ce qu’il voulait être ; un homme de pouvoir, mais un grand homme (Limonov). Me plongeant un autre soir dans la psychologie compliquée d’un homme à double personnalité, celle du traître et du défenseur de sa patrie (Retour à Killybegs). Ou me promenant au fil des générations d’une famille ayant vécu les pires traumatismes, mais qui incarne encore et toujours une joie et une force sans limites (Rien ne s’oppose à la nuit).
        Le jour, c'est en cours où je refais surface que je me remets difficilement de ces vies contrastées.

        La lectrice noctambule,
        Sarah.