Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 22/10/2011
      • Par Annick BENOIT

      • Le 17 octobre raconté par Marie-Eglé

      • Hier, nous, les 2nd 3, avons eu la joie et la chance d'aller à la Bibliothèque François Mitterand pour y rencontrer des auteurs de la liste du prix Goncourt. C'était la première fois que j'y allais et j'étais ravie d'avoir cet honneur !
        Tout d'abord nous avons eu droit à un petit déjeuner breton, offert par la mairie de Rennes, et qui, pour ma part, était bienvenu !
        Ensuite nous avons été invités à aller dans le grand auditorium, laissé par la Bibliothèque à notre intention, pour assister au premier plateau qui regroupait Morgan Sportes, Lyonel Trouillot et Emmanuel Carrère sur le thème des faits divers. Sur les trois livres, je n'avais lu que Tout, tout de suite (que j'ai beaucoup aimé) mais après avoir assisté à ce plateau, j'ai eu envie de découvrir La belle amour humaine et Limonov.
        Puis quelques élèves de notre classe et ceux du lycée de Sarcelles, après avoir été entraînés par le metteur en scène François Leclère, ont lu des passages de roman. Je pense que les auteurs qui étaient présents à ces lectures ont été touchés car certains lycéens ont vraiment bien lu !
        Après cette "pause lecture", ce sont Stéphane Audeguy, Carole Mratinez et Eric Reinhardt que nous avons écoutés et qui, après leurs explications et leurs réponses à leurs questions m'ont fait plus apprécier leurs romans ( je n'avais pas beaucoup aimé Du domaine des murmures et Le Système Victoria). Puis, la mairie de Rennes nous a offert un déjeuner durant lequel nous avons pu faire dédicacer nos livres et converser avec les auteurs. Lorsque j'ai fait signer Tout, tout de suite à Morgan Sportes, celui-ci m'a dit une phrase qui m'a amusée: "Montaigne ? C'est pas drôle, il n'y a pas de cailleras !". J'ai trouvé agréable que les auteurs soient si détendus : cela nous permettait de poser nos questions en étant à l'aise.
        Puis c'est avec excitation que nous avons regagné l'auditorium pour assister aux deux derniers plateaux qui regroupaient, entre autres, des auteurs que nous avions déjà vus mais j'ai trouvé qu'ils ne s'étaient pas beaucoup répétés lorsque je comparais avec ce qu'ils nous disaient à Montaigne et à la Bibliothèque.
        A la fin, nous avons pu faire signer nos livres par les auteurs qui étaient absents au déjeuner et j'ai été très heureuse de faire signer mon livre par Sorj Chalandon car je n'avais pas pu le faire à Montaigne (Retour à Killybegs est le livre que je préfère pour le moment et que je place numéro un dans ma liste du Goncourt des lycéens).
        C'était une journée mémorable, qui, je crois, a plu à toute la classe et que nous n'aurions manquée pour rien au monde ! 

        Marie-Eglé