Collège Lycée Montaigne Paris Ministère éducation nationale
      • Le 03/11/2011
      • Par Annick BENOIT

      • Une plume trop légère, de Marie-Eglé

      • Des vies d'oiseaux est un titre poétique pour ce roman de Véronique Ovaldé. Ce livre, qui nous raconte la vie de Vida Izzara, partie en compagnie du lieutenant Taïbo, à la recherche de sa fille Paloma, a un côté poétique mais il survole ses sujets, tel un oiseau, sans y installer son nid. Véronique Ovaldé nous parle de diverses choses intéressantes sans vraiment rentrer dedans. C'est dommage car cela fait que le roman n'est pas marquant ; Véronique Ovaldé a oublié quelque chose pour que l'on reste accrocher à son aile. C'est toutefois un beau roman que je conseille quand même !

        Marie-Eglé